Tenir le fil, casser le fil #1
  • Écoute sonore des premiers épisodes ce 07 septembre 2023  |18 h | L’armande
  • Deuxième écoute sonore le 14 septembre |18 h | La Grande Ourse

 

« Tenir le fil, casser le fil » parle donc des mères et des maternités, heureuses ou malheureuses, lumineuses ou sombres, évidentes ou difficiles. Elle parle d’héritage, de souffrance mais aussi de puissance, de transmission, d’assignation de genre, de libre arbitre et de confusion. Huit femmes en décousent avec la mère, la leur, les autres, elles-mêmes. Autour d’une table de cuisine et d’une tasse de café fumante, elles causent des grands thèmes qui chipotent l’humanité depuis la nuit des temps : le bien, le mal, le destin, la fatalité, la liberté, l’amour, la haine, le pardon, le regret, le courage, la peur. La vie et la mort.

 

Réalisation et montage : Nadine Janssens
Mixage et habillage musical : Jean-Jacques Nyssen
Production : D’une certaine gaité asbl
Illustration: Käthe Kollwitz

« Tenir le fil, casser le fil » est un documentaire sonore réalisé par Nadine Janssens qui part d’un désir naïf d’interroger les mères et les maternités. Au départ, cette interrogation a pris la forme d’une collecte de récits. Huit femmes ont accepté de parler de mères, qu’il s’agisse de leur(s) propre(s) mère(s) ou d’elles en tant que mères, parfois les deux en même temps. Huit voix contant huit histoires qui dialoguent, s’engueulent, s’ignorent ou se répondent. Huit histoires particulières, effilochées et inachevées, qu’une syntaxe – la grammaire du montage – tente d’articuler.

7 septembre 2023
18:00
L'armande
Quai Godefroid Kurth 99/100 4020 Liège
D’une Certaine Gaieté (D1CG) est un foyer contre-culturel itinérant fonctionnant comme un incubateur des discours et pratiques minoritaires. ​
Avec le soutien de
Sauf indication contraire, le contenu de ce site est régi par une licence Creative Commons Attribution 4.0 International.