La somnambule: séance de dédicace

de Delphine Hermans & Michel Vandam

Dans le cadre du Week end de poche #3 organisé par Voix de femmes, D’une Certaine Gaieté vous invite à la séance de dédicace de sa dernière publication La Somnambule, un roman graphique de Delphine Hermans et Michel Vandam. L’occasion de vernir une sélection de planches qui seront exposées.

le 26 juin de 17 à 19h
@ La Grande Ourse 95 rue Maghin 4000 Liège

C’est l’histoire de D, bruxelloise, lunatique, et qui après à une rupture amoureuse décide de tout plaquer et recommencer sa vie à Liège. Une nouvelle ville, un nouveau boulot et un nouveau départ ? C’est sans compter les démons qui hantent ses nuits et la poursuivent jusqu’à la cité ardente.
On suit le parcours chaotique de la jeune femme en proie à ses phobies nocturnes et son adaptation tragi-comique à son nouvel environnement. Aidée de sa nouvelle collègue et, surtout, de Baptiste l’Insomniaque, arrivera-t-elle à chasser ses démons et apprivoiser ses peurs ?

Delphine Hermans et Michel Vandam signent leur troisième collaboration et un deuxième récit autobiographique touchant et percutant, dans un univers liégeois poétique qui ne laissera aucun autochtone indifférent. Grâce à une composition graphique audacieuse, on est littéralement immergé dans l’inconscient de la protagoniste et touché par la description crue et cruelle de ce que peut être le somnambulisme.

La somnambule, de Delphine Hermans et Michel Vandam. Éditions D’une Certaine Gaieté 2021. 124 pages.

Feuilletez les premières pages de la Somnambule

Delphine Hermans vit à Liège. Elle est dessinatrice, réalisatrice et animatrice. De sa correspondance avec sa sœur, Anaële, elles signent une première BD, Les Amandes Vertes, lettres de Palestine (Warum, 2011)Elles abordent ensuite le thème de la transmission générationnelle et de la place de la femme dans un deuxième livre, Avant d’Oublier (Warum, 2014).
Avec Michel Vandam, Delphine réalise un film d’animation, Poils, en 2012. Naît ensuite une collaboration entre BD et roman graphique avec 7 jours de canicule (L’élastique, 2013) et Anesthésie Générale  (Warum, 2016), un livre sur l’arrivée d’un invité imprévu dans la famille.

Michel Vandam est né en République démocratique du Congo. D’abord travailleur social puis libraire BD. C’est dans ce cadre qu’il rencontre Michel Constant avec qui il écrit la série Bitume (Casterman, 1995-2002). Ayant habité longtemps le quartier Sainte-Marguerite à Liège, il a édité un ouvrage collectif mettant en scène Le quartier Sainte-Marguerite (Auto-édition,1997). Obsédé par ce quartier, il écrit une autre histoire s’y déroulant, Kin’la Belle (Casterman, 1999), dessinée par Warnauts & Raives. Il a également écrit un scénario de SF, Los Angeles (Casterman, 1999), dessiné par Colin Wilson.

26 juin
La Grande Ourse

Rue Maghin 95, 4000 Liège

Delphine Hermans + Michel Vandam
juin 2022

Exclusion sociale, dématérialisation et numérisation des services.
mars 2022

Un récit autobiographique touchant et percutant, dans un univers liégeois poétique qui ne laissera aucun autochtone indifférent
mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.