Le pays rouge

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’exposition de la photographe Sabina Sebastiani qui, armée de son appareil, a sillonné l’Europe de l’est et la Russie, avant et après « le grand effondrement ». Cette exposition s’inscrit dans la cadre de la sortie du magazine C4 n°231 « Il était une fois la révolution », que Sabina a illustré.

Exposition du 9 au 30 novembre 2017.
Vernissage le 9 novembre à partir de 18h
@ Galerie Rature, 1er étage du KulturA, 13 rue Roture 4020 Liège.

Le pays rouge a vraiment existé. J’y suis allée. C’était un pays immense. C’était un pays fraternel. Il existe peut-être encore, et ses territoires restent des chemins que je veux encore emprunter. L’Homo sovieticus, je l’ai rencontré, qu’il soit arménien, tatare, lituanien, russe, azéri, kalmouk ou géorgien, témoin d’une vie qui a aujourd’hui disparu. Les photos présentées ici sont tirées de plusieurs séries. Entre superbloks périphériques, bords de Volga, camp de réfugiés, villes tombées en désuétude, steppe, terrains vagues et mer gelée. Avant et après le grand effondrement. S.S.

Sabina Sebastiani a grandi à Herstal où elle a su cultiver un regard singulier et percutant, capable de capter la puissance des paysages en friche et des personnages aussi forts en gueule que déclassés. Insaisissable voyageuse, elle aime aussi explorer les régions proches ou lointaines pour saisir les ambiances et les figures qu’elle y rencontre. Elle a notamment beaucoup vagabondé à l’est, en Russie et ailleurs dans ce qui constituait jadis l’ancienne Union des Républiques Socialistes Soviétiques, dont elle affectionne tout particulièrement les peuples et les territoires. Aujourd’hui, elle enseigne le français à l’école de Beauvoir dans le quartier Sainte-Marguerite à Liège. Elle donne cours à de nombreux élèves primo-arrivants – parmi lesquels nombreux sont celles et ceux originaires de territoire de l’ex-URSS.

Exposition du 9 au 30 novembre 2017.
Vernissage le 9 novembre à partir de 18h
@ Galerie Rature, 1er étage du KulturA, 13 rue Roture 4020 Liège.

mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.
février 2022