Les vaincus

En octobre 2017, pour réfléchir aux et autour des 100 ans de la révolution de 1917 – ce « soleil surgi à l’est » pour éclairer un monde tout neuf -, Rakonto produisait une série documentaire radiophonique, intitulée « Les vaincus ». Le but était de se pencher sur cette utopie éclose en Russie en 1917, cauchemar pour les uns, explosion de possibles pour les autres, et aussi de se poser des questions telles que celle du pouvoir, de la violence, de l’utopie, de l’historiographie ou du récit.

Le 9 février à 18h30
@ Kali : Rue St Thomas, 32 4000 Liège


Qui étaient ces vaincus ? Le choix s’est porté sur 7 personnes, auteurs et autrices pour la plupart, qui ont, de leurs histoires, tissé les Histoires. Nous parlent-ils, nous parlent-elles encore aujourd’hui ?

Nous vous proposons de nous réunir autour de 2 de ces figures, Anna Barkova (1901 – 1976), poétesse et prolétaire, et Panaït Istrati (1884 – 1935), prolétaire, vagabond et écrivain. Il et elle ont, du fond de leurs tripes, chanté la révolution ; elle et il ont connu la gloire et l’infamie, la faim et le doute mais aussi la colère et le refus de se coucher. Et elle, et lui ont payé le prix fort. Qui, aujourd’hui, les connait encore ? Les défaites sont des matriochkas qui se multiplient au fil du temps.

Leurs voix résonnent de leurs dilemmes et de nos contradictions, de leurs défaites et de nos lâchetés, de leurs errances et de nos frustrations, de leurs complicités honteuses et de nos querelles mal placées. Sont-elles vraiment si différentes ? Que faut-il faire ? Tendre la main ou jeter un pavé ?

– 18h30 : Ouverture des portes
– 19h00 : Écoute suivi d’un débat
– 20h45 : Repas

Restauration spécial Maslenitsa (la chandeleur russe) :
Salade russe
Galette bretónska (saumon et végé)

Entré libre

09 février
CCKali

32, Rue Saint-Thomas 4000 Liège

novembre 2022

Un spectacle kaléidoscopique et documenté sur l’intersexuation et l’autodétermination. Soyeux et incisif, tendre et musclé, couillu et ovarien, il dégenre nos préjugés à coups d’idées reçues (mais pas que) et dégomme nos idées reçues à coups de préjugés (mais pas que).
mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.