Nuits du Paradoxe: territoires – 2ème partie

Territoire-flyer_site

Les 27, 28 sept 2012
Casa Nicaragua,
23 rue Pierreuse 4000 Liège

Après deux journées couronnées de succès les 13 et 14 septembre dernier, D’Une Certaine Gaieté continue son exploration des territoires avec un cinéclub latino et une soirée concert… à la découverte des territoires plus lointains.

 

27/9 Cinéclub en territoire latino

20h – En collaboration avec le LATINO FILM FESTIVAL de BRUXELLES

L’atelier ( Vitrarte) de Miguel Angel Diaz / Mexique / 2011 / 20′ / VOSTFR
Dans la ville de Xalapa, Veracruz se trouve un atelier de travail du verre (Vitrarte) grâce auqel les personnes ayant un handicap physique trouvent un emploi.

A ciel ouvert de Carlos Perez / Documentaire / 2007 / 38’/ VOSTFR
L’histoire de villageois qui se sont organisés pour faire face à une entreprise multinationale minière parmi les plus grandes au monde. Suivit d’une rencontre avec le réalisateur.

28/9 – Mòlo Sâyat

20h – 5€
musiques traditionnelles ou mise en musique des textes en Libanais, Romanes, Grec, Sicilien, Polonais, Arménien, Russe, …

Ils ont joué à la fête de Pierreuse, un mélange d’influence libanaise, grec, arabe et jazz vraiment super. (chant, guitares, charango, mandoline, trompette, violon, saxo ténor, percussions légères, contrebasse, en fonction des morceaux…).

Par-delà les collines des Balkans, depuis les profondeurs des mers du Moyen-Orient, de Vladivostok à Bruxelles. Mòlo Sâyat s’échappe sur les ruines d’un pont antique, s’assemble pour raviver des flammes fanées.

Mòlo Sâyat, c’est septs musiciens. Sept regards qui convergent pour un grand cri lumineux. Une dernière danse éreintante et inspirée. Un combat musical que la lune surprend de ses pâles rayons, que le soleil réchauffe à chaque instant.

Mòlo Sâyat poétise humblement la fête, avec l’appui des anciens qui ont chanté avant eux.
Avec :
Pôl Seif (chant)
Pol Gautier (guitare, charango)
Toto Dupriez (guitare)
Mathieu Najean (saxophones, guitare)
Oli Faber (trompette, violon, percussions)
Alex Van Doosselaere (percussions)
Fred Safin (contrebasse)

•••

Une collaboration avec la CASA NICARAGUA asbl

Au-delà de la définition traditionnelle de la notion de territoire, D’Une Certaine Gaieté propose une exploration de différents territoires au travers de rencontres et d’expériences artistiques.
Les territoires – concrets ou imaginaires, tangibles ou mentaux, existants ou à construire – sont définis entre autres par ceux et celles qui les occupent. Ces quatre soirées sont l’occasion de tracer, de redessiner, de projeter, de contourner des territoires, un moment propice pour tenter de déchiffrer, de décoder et/ou de brouiller les cartes.

mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.
février 2022