des sons et des mots

Impression

Philippe Cloes et Krzysztof Styczynski se sont connu par le biais de Caedere, la maison d’édition qu’il dirige à Chartres, en novembre 2011.
Si leurs écritures différent, leurs parcours, leur rapport à la musique semble les rassembler.
Philippe Cloes propose donc à Krzysztof Styczynski de partager une carte blanche, à Ganshoren dans le cadre de «  La fureur de lire 2012  ». Les deux écrivains ont alors pu associer leurs univers le temps d’une soirée parrainé par Pascal Leclercq.
C’est donc assez naturellement qu’est né ce projet de soirée littéraire et musicale liégeoise.
Krzysztof présentera ses textes en compagnie de son comparse Serge Teyssot-Gay (noir désir).
Philippe proposera de nouvelles compositions nées aux lisières de la musique contemporaine et classique, fruits du travail  avec Nicolas Paternotte au Piano. Des textes pour la plupart  inédits qui annoncent une publication pour 2014 aux Éditions Tétras Lyre.
Deux projets jamais proposés à Liège.

pourtourprod
souffle mon nom

Krzysztof Styczynski  : En 1998, il fonde la revue 21-3, et produit en 2001 pour le no 4 le CD Quai 213 qui donne à écouter des compositions originales entre poètes et musiciens tels que Sapho, Franck Venaille, Mary X, Kent, Jude Stéfan, Hubert Haddad, ou encore Noir Désir, avec la création du titre Des Armes sur un texte inédit de Léo Ferré (que l’on retrouvera sur l’album Des visages des figures).

Parallèlement à la revue 21-3, Krzysztof Styczynski fonde les éditions Caedere et publie des livres de Jude Stéfan, Michel Bulteau, Gozo Yoshimasu, Franck Venaille, Matthieu Messagier… ainsi que le premier livre en français de Saul Williams.

En 2002, le groupe de rock français Noir Désir l’accueille sur l’intégralité de sa tournée pour une odyssée littéraire, musicale, photographique Les Cités désunies et lui offre en juillet 2002, à l’occasion de son concert à Montpellier une « carte blanche » pour laquelle avec Serge Teyssot-Gay, ils créent et interprètent Des millions de morts se battent entre eux retransmis sur France Culture. Ce texte est publié en 2008 en préface à Les Cités désunies accompagné d’un CD enregistré avec Margarida Guia à la voix et Serge Teyssot-Gay pour la musique.

En 2008, Krzystof Styczynski enregistre sous le nom «  Un vivant un poète un mort un chien  », l’album Article 35, mêlant poésie engagée et musique rock. Il enregistre et publie également un album avec le poète Michel Bulteau et le groupe Mary X. Il réalise des vidéos, filme des groupes de rock, des poètes… pour un film s’intitulant « Chamans ».
    Bibliographie
La trilogie du crime, avec Edgar Morin et Christian Carle, Revue 21-3 no 4, 2001.
Tentative + Tentation, collectif Un Très Proche Orient, dirigé par Sapho, Joëlle Losfield, 2001.
Corps, éditions Isabelle Sauvage, 2003.
Des Millions de morts se battent entre eux, éditions Caedere, 2008.
La Montagne a bougé (extrait), Le Bout des Bordes n°11/12/13/14, éditions Actes Sud Beaux Arts, 2010.Discographie
Quai 213 (avec Franck Venaille, Jude Stéfan, Hubert Haddad…) Revue 21-3 no 4, 2001.
En sortir ? (avec Michel Bulteau & Mary X), Caedere, 2008.
Article 35 (avec Un vivant un poéte un mort un chien), 2008.
 Filmographie
Chamans, Noir désir, Young Gods, Blackfire, Gôzô Yoshimasu… (en cours)
« Jean-Luc Parant » exposition Manger des yeux (le Compa, Chartres 2010/2011).

Philippe Cloes  : Un parcours parsemé de multiples  collaborations  musicales avec notamment  : Fred Eggen (new.aif), Didier Laloy, Christian Jacquemar et Fabrice Gierko (blue kino), Aurélie Ehx et Vincent Oury, Maxime Georis, Nicolas Paternotte, … Également plusieurs collaborations avec la danseuse et chorégraphe Sophie Halin sur des créations mêlant texte et danse contemporaine. Quelques aventures avec d’autres auteurs tels Robert Schaus, Dominique Massaut, Xavier Roelens, Eric Therer (auteur et performeur) ou encore Krzysztof Styczynski (Editions Caedere).

Les mots liés à l’image avec : Vincent Delecloz, avec qui il réalise Les Avisés (installation, 2005) et Egoïste ! (spectacle, 2006); également avec Christophe Acker (Baschung, Poésie is not dead, Noir Désir, Dionysos, …) lors d’une performance à Paris en 2011, ce fut grâce au  collectif Poésie is not dead.

A l’écran dans Double Tour (2013), un mini-métrage de Jean Ehret  ; La main sur le cœur (2014) de Maxime Coton.
Des expos (de 1998 à 2011): Y’a pas de lez’Art, Liège (B) ; Ithaka’12 re-framed, Leuven (B); Biennale d’art contemporain « Changement de temps », Hauset (D,B); Galerie Delta, Paris (F); Parcours d’art, Avignon (F);  Art in progress, De Pinte (B); Tijd voor tijd et Het rood is niet groen, Villa Basta à Houthalen-Helchteren (B) ; Galerie Croissant, Bruxelles (B); Border Crossing, Schönecken Eiffel (D); Mixed Media -Keunekapel-, Koksijde (B) ; Etnik’Art‘09, Liège (B),  et d’autres encore …

Des publications : Sous l’écorce et Profondeurs (collectifs, Editions Tétras Lyre, 2008 et 2009); La Nouvelle Poésie Française de Belgique, (Anthologie par Yves Namur, éditions du Taillis Pré, 2009); Quand il ne restera que nos jambes (Tétras Lyre, collection par Ouïe Lyre, 2008); Au tour de Jacques Izoard (collectif, Editions Boumboumtralala, 2007); Dans plusieurs revues littéraires ainsi La Bafouille incontinente, Matière à poésie, le FRAM(nr 20), Les Elytres du hanneton, Dézopilant, Remue.net,…
Une parution est prévue pour 2014 aux Éditions Tétras Lyre.
Des performances, lectures, créations, rencontres, … Où la langue et l’écriture croisent le théâtre, la musique ou encore la danse contemporaine.

Des créations vues en Belgique de Bruxelles (Botanique, ProPulse, La Cellule 133, théâtre de la Clarencière, Passa Porta, Le Rouge-Cloître, Le Biergopack, le Poème2…) à Namur (La maison de la poésie et de la langue francaise), en passant par Liège (l’Aquilone, La Casa Nicaracua, la libraire Barricade, …)  ou encore par Eupen et Hauset (Festival Seitenstrassen et la biennale de KUKUK « Changement de temps »).

En France (à Paris : Les Voûtes, périphéries du Marché de la poésie 2011; Centre Wallonie-Bruxelles ; à Avignon : Festival  Off 2006, Centre Européen de la Poésie ; à Charleville : Festival Les Ailleurs ; …).
En Allemagne (à Schoneken-Eiffel pour  Border Crossing et Aachen à la Maison des Musique).

En 2012, avec Maxime Coton et Loïs Levan, il fonde Pourtour Prod’, maison de production et de distribution regroupant plusieurs projets axés autours de la musique et la littérature.

mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.
février 2022