Territoires #2 : Plogoff, des pierres contre des fusils

recto_GPII_plogoff_web

24 mars 2016 – 19h30
Le Pakebo
rue Defrêcheux, 20
4000 Liège

Prix libre

Fin des années 70, début des années 80 : le pouvoir politique et EDF jettent leur dévolu sur le village de Plogoff pour y installer une centrale nucléaire. Tout le village se dresse et résiste au projet et à l’occupation par les forces de l’ordre.

Les élus brûlent les papiers officiels.
Les femmes tiennent tête aux gardes mobiles et les affrontent.
De 7 à 87 ans tout le monde se lance dans la bagarre… la pierre à la main s’il le faut.

Un documentaire sur une lutte passée. Et gagnée.

Une guerre racontée par des yeux rieurs, dont les étincelles prouvent ce que la vie doit à la lutte.

Alors que questionnements et refus du nucléaire reprennent de l’ampleur, nous avons choisi, dans ce cycle, de ne pas proposer un film pédagogique sur le sujet, mais bien un documentaire qui nous parle de la lutte, de l’auto-organisation.

Ce volet est consacré à la mémoire, parce que les Grands Projets Inutiles et Imposés ne sont pas neufs et que de tout temps des personnes se sont levées pour leur résister, dans l’optique de préserver des territoires de vie comme l’intérêt général… parfois jusqu’à faire plier et enterrer ces projets.

Cette soirée sera l’occasion de rencontre et de discuter avec la platte-forme « Stop Tihange » qui sera présente.

Les projections-discussions de ce cycle sont :
– « L’Oro vero. Résistances paysannes », de et avec Daniele De Stefano, Giuseppe Orlandini et Roberto De Filippis (27 février)
– « Plogoff, des pierres contre des fusils », de Nicole Le Garrec, avec la patte-forme « Stop Tihange » (24 mars)
– « La bataille de l’eau noire », de et avec Benjamin Hennot (7 avril)
– « Le vent de la révolte », de et avec Alèssi Dell’Umbria (30 avril)
– « L’intérêt général et moi », de et avec Sophie Metrich et Julien Milanesi (date non encore connue)

mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.
février 2022