Territoires #3 : La bataille de l’Eau Noire

flyers_eau_noire_a67 avril 2016 – 20h

Le Pakebo
rue Defrêcheux, 20
4000 Liège

Prix libre

Le troisième volet du cycle contre les « Grands Projets Inutiles et Imposés » se fera autour du documentaire « la bataille de l’Eau Noire », en présence de Benjamin Hennot, son réalisateur. Comment, face au projet pharaonique du Ministère des Travaux publics, les habitants et habitantes de Couvin ont répondu avec créativité et détermination, jusqu’à forcer le Ministre à abandonner son projet ?

« La guerre au barrage, racontée contre ceux et celles qui l’ont faite »

« Belgique, 1978. Le Ministre des Travaux publics projette un immense barrage dans la vallée de l’Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitants se transforment en de fiers Irréductibles et livrent une flamboyante guérilla… Un film choral qui communique la joie et la force d’un mouvement populaire en tous points exemplaire.

Ils ont perpétré des chahuts et des chaulages, des sabotages et des saccages, des occupations et des “visites”, des campements sauvages et des corsos fleuris. Ils ont converti des billets de banque en vecteurs de propagande. Ils ont lancé la première radio libre de Belgique, dont les fugaces émissions étaient traquées (sans succès) par la gendarmerie. En cette tumultueuse année 1978, ces « Irréductibles Couvinois » étaient alors fermier, ouvrier en poêlerie, pompier, instituteur, professeur, assureur, naturaliste, jeune « lascar » ou étudiant en droit. Ensemble, et par-delà les convictions religieuses, politiques, idéologiques, par-delà les catégories sociales et culturelles, ils se sont unis et ont remporté une victoire fulgurante contre un projet de barrage inutile, qui aurait englouti la superbe vallée de l’Eau Noire et menacé leur cadre de vie. Neuf mois d’une lutte inventive, humoristique et furieusement déterminée. « C’était dur » confient-ils unanimement, mais pour ajouter aussitôt que ce fut aussi la période la plus intense de leur vie. »

Bande annonce : https://vimeo.com/130441162

« La réussite de ce documentaire tient à son dynamisme, son engagement, sa croyance en la réussite de mouvements de résistance populaires. » Cinergie

« Un film résolument optimiste, une «arme pour l’imaginaire» comme le réalisateur aime le définir. » Alter échos

« Il fallait une bonne dose de conviction et d’inconscience pour se lancer dans cette bataille… » R. Walgraffe

Cette projection s’inscrit dans le cycle contre les Grands Projets Imposés et Inutiles. Luttes actuelles comme luttes passées -et gagnées- sont au programme avec :

– « L’Oro vero. Résistances paysannes », de et avec Daniele De Stefano, Giuseppe Orlandini et Roberto De Filippis (27 février)
– « Plogoff, des pierres contre des fusils », de Nicole Le Garrec, avec la patte-forme « Stop Tihange » (24 mars)
– « La bataille de l’Eau Noire », de et avec Benjamin Hennot (7 avril)
– « Le vent de la révolte », de et avec Alèssi Dell’Umbria (30 avril)
– « L’intérêt général et moi », de et avec Sophie Metrich et Julien Milanesi (date non encore connue)

07 avril
Le Pakebo
octobre 2022

Projection du film " Un village en émoi" suivi d'une rencontre avec l'équipe du film.
mars 2022

Un spectacle qui nous balancent des claques d’amour, de celles qui remettent debout quand on se sent devenir paralytiques.

Un après-midi et une soirée pour penser collectivement les politiques culturelles de notre territoire.