À l’ombre du rêve américain

Sara Atka manie la technique du collage en glanant des iconographies dans de vieux supports papiers (livres, magazines). Jouant sur une juxtaposition aléatoire, l'artiste crée de véritables univers aux multiples facettes, faisant ressurgir ce qui est déjà là, caché.

“À l’ombre du rêve américain” est un texte de Marc Monaco paru aux Editions D1CG dans la collection “Enquêtes sauvages” dans lequel l’auteur construit un récit qui lui permet de penser le lien qui nous unit à la grande utopie pragmatique qu’est l’Amérique. Une utopie dont la réalisation lui apparaît alors comme une force motrice et une gigantesque machine à produire des promesses déçues ; comme une entreprise guerrière qui a détruit, des deux côtés de l’Atlantique, des peuples, des milieux de vie, des manières de faire et des imaginaires. La crise existentielle de la civilisation occidentale révèle toute sa profondeur mais elle ouvre aussi de nombreuses opportunités d’enfin pouvoir rêver à d’autres choses. 

Sara Atka, qui a illustré l’ouvrage par des collages, propose aux participant.es de l’atelier de plonger dans son univers et de brainstormer la thématique en feuilletant les vieux magazines qui serviront de base aux collages.

Sara Atka vit à Bruxelles et a choisi de tout temps formes, traits, couleurs comme moyen d’émotion pour s’exprimer. De multiples lieux et êtres lui firent école, inspirations et rencontres. Son travail est totalement réalisé à la main. Elle manie la technique du collage en glanant des iconographies dans de vieux supports papiers (livres, magazines). Jouant sur une juxtaposition aléatoire, l’artiste crée de véritables univers aux multiples facettes, faisant ressurgir ce qui est déjà là, caché

+

S'abonner à notre
Newsletter