tout doit s’arranger

Un voyage sonore poétique d'une qualité insoupçonnable.

Lors de la nuit de la poésie 2021, le 12 novembre au Musée de l’éphémère à Herstal, nous avons toutes et tous été transportés par le vortex qu’ont créé les deux compères de « tout doit s’arranger ». Pavel Tchikov et Olivier Praet nous ont servi ce soir là un voyage sonore poétique d’une qualité insoupçonnable. Heureusement, ils ont pensé à s’enregistrer.

On a nettoyé tout ça, avec l’aide de Jean-François Hustin (ingénieur son), et on en a profité pour créer nous-même avec Olivier un objet graphique digne du live que le duo nous avait livré ; unique et envoutant. Nous sommes fiers de vous proposer, à la vision, au toucher, à l’écoute, et si vous voulez au gout et à l’odorat le produit final de notre travail : un cd gravé par l’ASBL « La Lumière » dans un boitier unique en carton (édition limitée à 150 exemplaires, chaque couverture est unique et réalisée à la main), un livret beau comme un ciel de novembre, mis en page par Arnaud Ferrante, utilisant le travail photo d’Olivier.

Et pour fêter ça, on vous propose de venir les (re)voir

Le jeudi 7 avril dès 20h00
@Le Hangar, Quai St Léonard 43B, 4000 Liège

Vous pourrez y trouver ces fameux objets, mais surtout leurs géniteurs, ainsi que des ami.e.s poètes, djs et musiciens invités pour l’occasion :

  • tout doit s’arranger (Olivier Praet + Pavel Tchikov) :

Une rencontre entre textes lus et musique électronique improvisée.
Pour le moment, il s’agit d’Olivier Praet aux textes et au synthé (un peu) et de Pavel Tchikov au synthé (beaucoup). Si vous n’y croyez pas, au fait que tout doit s’arranger, venez quand même, vous ne serez pas seul

  • ordinaire : « La duplicité des choses » :

Duo formé par Eric Therer, poète-performer / avocat de profession et Stephan Ink, musicien / artiste sonore. En collectant des faits, des sons dans notre environnement le plus immédiat, ordinaire met en scène des narrations qui tiennent de l’infra-quotidien:

extraits de rapports d’expertise judiciaire (‘Notices’) ou de procès d’assises (‘Assises’), relevés de prestations des techniciennes de surface sur les aires d’autoroute ou des aides-soignantes dans les maisons de repos (‘Tales of Ordinary Wallonia’), relevés d’avaries de péniches et de transports fluviaux (‘Tales of fluvial highways’), extraits de manuels administratifs (‘Tales of literacy’) ou de procès-verbaux …

ordinaire utilise volontiers les lieux et les moments d’exécution comme creuset des histoires qui s’y raccrochent.

ordinaire sur Soundcloud.

  • SLITE and JAY (dj set) : they’re good, glitchy drony weirdo danceable things. Narration sonore par assemblage d’influences et compositions diverses à travers le DJset.

https://www.mixcloud.com/justinederaikem

https://www.mixcloud.com/antoine-meessen

Quai St Léonard 43B, 4000 Liège

+
mars 2022

Un voyage sonore poétique d’une qualité insoupçonnable
janvier 2022

Notre refus d’appliquer le CST est une manière de réinventer la grève du zèle.
décembre 2021

Nous nous devons d’arrêter l’extension à l’infini de ces logiques de contrôle.