Troubles dans les médias

Mise en page 1

Depuis la parution de nos premiers numéros, il y a déjà deux décennies, la figure du chômeur s’est radicalement transformée dans l’imaginaire social. Si notre titre,lui, n’a pas changé, c’est loin d’être le cas de la réalité qu’il désigne. D’abord considéré comme victime d’un problème, le chômeur est désormais devenu le bouc-émissaire d’une communauté. Looser velléitaire dans un monde d’hyperactifs, il est accusé de se la couler douce quand d’autres risquent le burn out, d’être un boulet dans la lutte pour l’amélioration de la compétitivité nationale. Alors, on l’active!

Drôle de “solution” qu’on nous apporte là, par les temps mêlés et accélérés qui sont les nôtres (comme l’écrivait récemment une de nos rédactrices : “on m’emmerde”).

Les chômeurs mutent – qu’ils le veuillent ou non –, les médias aussi. En effet, vouloir formuler une pensée et échanger des idées en éditant un trimestriel aujourd’hui ne signifie plus la même chose qu’en 1992 ! De nouvelles figures sont apparues, fruits de l’usage d’innovations technologiques. Nous explorons aussi ce monde-là, notre quotidien. Et nous le racontons dans C4. Sur du papier.

Où se procurer C4?

A Liège, vous pouvez vous procurer le magazine aux prix de 5 euros  • dans les locaux de l’asbl « D’une Certaine Gaieté » 9/11 rue des Mineurs 4000 Liège • Librairie Varia 8, rue des Mineurs 4000 Liège • Le Comptoir du Livre, 20 En Neuvice 4000 Liège • Librairie Entre-temps, 15 rue Pierreuse 4000 Liège • Librairie Livre aux trésors, 27A, Place Xavier Neujean 4000 Liège

Une politique de distribution dans le reste de la Fédération Wallonie-Bruxelles est en train de se mettre sur pied mais le meilleur moyen de lire le magazine et de soutenir sa démarche est bien évidemment de s’abonner!

Abonnement

« D’une certaine gaieté », rue des Mineurs 9-11 – 4000 Liège
Tarif : 20 euros, 4 numéros par an Compte Belfius BE27 068 2282747 73
Communication : C4 + votre adresse postale

Sommaire

p. 6 & 7 Rubrique à vrac Un éditographique d’El Noyau | Droits sociaux
p.8 Complémentaire mais obligatoire, V.O. p.9 [BD] Une planche de Chris Wouters
p.10 Circulez librement mais pas trop, Donatella Fettucci p.13 Age légal minimum pour aimer : 21 ans, Marta Luceño Moreno | Paradoxe et société p.15 La Wallifornie, territoire mythique, Hélène Molinari p.17 King Lee, wallifornian flow, Hélène Molinari | Associations p.18 HelloGirls !, Donatella Fettucci | Dé(s)mêlés p.21 Des foyers de résistance du Mexique jusqu’à Nantes, Grégory Robert

Dossier « Trouble dans les médias »

Quelques indices : brouillage des frontières, cartes périmées, malaises dans le secteur professionnel, apparition de figures inconnues, noms à coucher dehors, langages hybrides, expériences marquantes de courte durée, machinerie institutionnelle datée, prolifération de mythes, débats enflammés, accélération de l’écriture de la liste des événements. Pas de doute, aujourd’hui, dans le domaine des médias, il y a du tumulte.
Alors, quelqu’un lâche forcément le mot : révolution. Ce mot-là résonne toujours, c’est bien là sa principale caractéristique. D’autres arriveront pour dire qu’on va un peu vite en besogne. Ça fait déjà quelques temps que notre Histoire nous sert ce remake – mais les bonnes narrations peuvent souvent se raconter sans perdre de leur puissance captivante, question d’habilité des conteurs et de leur capacité exceptionnelle à ménager le suspense en ajoutant, par ci par là, l’un ou l’autre élément qui finiront par générer un minimum d’imprévu.
Et puisqu’on a déjà vu le film, et vous aussi, on peut vous dire une chose (sans rien gâcher de l’intrigue) : ce sont toujours les protagonistes qui ne cèdent pas à la panique qui s’en sortent le mieux. Et d’ailleurs, de vous à nous, les voir réussir à utiliser des méthodes de mutants et des outils inédits pour penser en plein trouble, ça reste un des aspects de l’Histoire qu’on préfère. Et vous ?

p.26 Nouvelles figures & pratiques médiatiques – Rencontres en terrain mutant, Angélique De Waha, Raf Pirlot, Nathalie Ryckewaert p.32 Quand serons-nous journalistes ?, Journaliste anonyme p.34 La rédaction de contenu web : valeur des mots façon 2.0, L’employée du mois p.36 XXI, cet ovni de la presse française, Hélène Molinari p.38 Berlusconi, pas si exceptionnel que ça, Antonia Di Falco p.40 Webradio – promesse de sons augmentés, Iuliana Volosciuc p.42 New Deal 2.0, Grégory Pascon p.44 Les classes sociales à l’aube de l’ère rhizomatique, Mehdi Tekaya p.46 Le Vlog, entre amateurisme et communauté, Mélodie Mertz p.48 Lonelygirl15 – le brouillage des frontières, Marta Luceño Moreno p.49 Le méme, réappropriation culturelle ?, Marta Luceño Moreno
p.50 Qui a peur du grand méchant jeu vidéo ?, Pierre-Yves Hurel p.52 Trolling in the deep… internet, Marta Luceño Moreno p.55 Ca vous a plus et vous voulez plus de précisions…

Régions p.56 Bruxelles, Les seniors repassent à la caisse, Vinz Otesanek p.57 Bruxelles, La mutuelle des vaches à lait, Vinz Otesanek p.58 Flandres, L’incivilité puérile, Vinz Otesanek p.61 Liège, Une courte balade mensuelle, Jeannine Dubois p. 62 Stas Academy, d’André Stas p. 65 Jouer avec le professeur Stas p. 65 Le Bon appétit d’Etienne Pichault  p. 66 Copinages p. 67 Repères iconographiques

 

+
mars 2022

Un voyage sonore poétique d'une qualité insoupçonnable.
janvier 2022

Notre refus d’appliquer le CST est une manière de réinventer la grève du zèle.
décembre 2021

Nous nous devons d’arrêter l’extension à l’infini de ces logiques de contrôle.